showeb serie

[Event] Showeb série 2016

Bonjour à tous !

J’écris cet article bien tard. Je vais revenir pour vous sur le Showeb série 2016 qui a eu lieu le 12 janvier dernier.
Premier du nom, cet événement est destiné aux journalistes et blogueurs, organisé par Le film français, en partenariat avec NewCast et Série Mania. L’occasion pour les diffuseurs de nous présenter leurs contenus à venir.
Les diffuseurs présents étaient : OCS, Studio+, Syfy et 13ème rue, Arte et TF1. Quelques absents de poids, Netflix, Canal+ (seulement présent avec Studio+) et France télévision.

C’est OCS qui ouvre le bal avec :
Les grands: Une série de Vianney Lesbasque (Les petits princes) qui nous fera suivre une bande de collégiens au quotidien avec les soucis et interrogations de leur age.
Open Space : série de science fiction avec comme inspiration : Les Gardiens de la Galaxie, Seul sur Mars, Interstellar.
La bouse : Comédie déjantée traitant de l’agriculture.
José : Le retour de Jésus sur Terre 10 jours avant la fin du monde pour remettre  de l’ordre et il commence par changer de prénom en se faisant appeler José.
Irresponsable : Dramédie mettant en scène un trentenaire de retour chez sa mère qui va devenir pion dans son ancien collège et redécouvrir son amour d’enfance et apprendre qu’il est papa.
In America : la troisième saison.
Chaplin à Bali : documentaire sur Charlie Chaplin en manque d’inspiration qui part pour Bali.
Du coté série US :
Vinyl : série Rock’n’roll de Martin ScorseseMick Jagger et Terence Winter. New-york dans les années 1970, le label musical American Century record se meurt, le directeur va tout mettre en oeuvre pour le faire perdurer. Dès le 15 février sur OCS.

Ash versus evil dead : la suite de la saga Evil Dead par Sam Raimi.
Kingdom : la saison 2 où l’on suit une famille de Los Angeles qui évolue dans les arts martiaux.
Blunt Talk : série mettant en scène Patrick Stewart (Professeur X dans X-men) où il incarne un journaliste anglais qui a pour mission de donner des conseils aux américains, mais ses décisions à l’antenne ne sont pas des meilleurs.
The walking dead : La saison 6.
Turn : En 1776, un fermier est recruté par des amis d’enfance pour former un groupe d’espion qui inversera le court de l’histoire américaine dans son combat pour l’indépendance.
Girlfriend experience : les relations d’une call-girl avec ses clients ce n’est pas toujours évident.
Westworld : Série d’anticipation produite par JJ Abrams avec Anthony Hopkins. L’action se déroule dans un parc d’attraction peuplé de robots qui proposent au visiteurs de revivre plusieurs époques. Enfin, la technologie nous réserve parfois des surprises.
Girls : la saison 5 diffusée dès le 22 février sur OCS.

C’est Studio + qui prend la suite.

Studio + est l’une des branches de Canal + dont l’objectif va être de proposer plein de mini-séries adaptées aux mobiles. Tel que :
Brutal, a taste of violence : Une série composé d’épisodes de 5 minutes mettant en scène David Belle (Banlieue 13) avec du sang et de la baston.
Et plein d’autres à venir.

Syfy et 13ème rue continue avec :
Killjoys : Une équipe de chasseurs de prime chargé de capturer des criminels dans le système planétaire. dès le 16 février sur Syfy.
Heroes Reborn : La suite de la série Heroes où l’on retrouve avec joie les personnages de la première saison. (perso, je suis fan ! )
Les chroniques de Shannara : Série adaptée du roman de Terry Brooks produite par Jon Favreau. Dans le style héroïque fantaisie, cette série nous plonge dans un monde fantastique ou l’Ellcrys, un arbre protecteur commence à perdre ses feuilles signes que les démons sont de retour. Allanon le dernier druide se réveille (et il est Badass !).  diffusé sur Syfy depuis le 12 janvier.

Dig : Un agent du FBI enquête à Jérusalem sur le meurtre d’une archéologue, il va mettre à jour une conspiration vieille de 2000 ans qui pourrait changer le court de l’histoire.

Arte enchaîne avec :
Trepalium : Dans un futur proche, les actifs et non actifs sont séparés par un mur. Le gouvernement sentant des tensions, propose une loterie pour que 10 000 sans emploi passent le mur.
A ne pas manquer ! Une bonne série française à venir ! :)
Vous pouvez d’ailleurs vous rendre sur trepaliumjournal.arte.tv pour découvrir l’envers du décor raconté par un non actif. Diffusé dès le 11 février sur Arte.

Wolf Hall : Cette série narre l’ascension de Thomas Cromwell à la cour d’Henri VIII.
Peaky Blinders : en 1919, à Birmingham, la famille Shelby surnommée les Peaky Blinders, est redoutée de tous. Campbell, nouveau chef de police à pour mission de nettoyer la ville.
Jordskott : Sept ans après la disparition de sa fille, l’inspectrice Eva Thörnblad n’a pas encore fait son deuil. Quand elle apprend qu’un jeune garçon vient de disparaître dans la même forêt que sa fille, Eva décide de retourner dans sa ville natale afin de faire la lumière sur cette enquête.

TF1 termine avec des séries françaises :
Mortus Corporatus : Saison 2 qui nous propose de suivre Gaspard un faucheur de la mort Inc, chargé de tuer les cibles de la grande faucheuse, mais pas si simple quand on est maladroit. La saison 1 est disponible ici => mortuscorporatus.com , ça se regarde assez vite et c’est sympa ! :)
Le secret d’Elise : Cette série met en scène une famille emménageant dans une maison hantée par le fantôme de la petite Elise, décédée en 1969. Nous allons suivre l’histoire en 1969, 1986 et 2013, en faisant un saut d’une époque à une autre de manière habile et captivante.

-Sam : Une mère de famille célibataire prof de français déjantée incarnée par Mathilde Seigner. Avec en parallèle de la série du transmédia avec « Sam’stress » parodie de vidéo Youtube par les fils de Sam.

La main du mal : Un avocat défend un assassin (interprété par Joey Starr). Après la victoire il refuse de serrer la main de son client qui lui fera payer en tuant sa femme.

Clem : 5 nouveaux épisodes de la série à venir.

RANDOM_SAISON_01
Random : Coup de cœur découvert lors de ce showeb, sur une image de la VOD du site MyTF1. Random est une websérie financé sur Ulule qui petit à petit commence à se faire connaître. J’ai regardé toute la saison 1 d’une traite et j’ai hâte de voir la saison 2 (en préparation).
Dans cette série on suit six individus confrontés à un phénomène étrange qui les empêche de quitter l’appartement dans lequel ils se sont retrouvés.
Simple sur le papier, mais le scénario est bien creusé. J’ai adoré !
Épisodes de la saison 1 disponible sur le site tout neuf : randomlaserie.com

Puis pour finir avec TF1, les série US :
Person of interest : la nouvelle saison
Les Expert : Cyber : Les experts version cybercriminalité.
Les mystères de Laura : La série suit  une policière en attente de la finalisation de son divorce et qui essaie de mener de front travail et vie de famille comme mère célibataire de fils jumeaux. Pas facile, quand votre supérieur est aussi votre futur ex.
Blindspot : Une jeune femme couverte de tatouages mais totalement amnésique est découverte dans un sac de voyage, au beau milieu de Time Square. Chacun de ses tatouages est en réalité un indice, qui renvoie à un crime que le FBI a intérêt à élucider au plus vite.

Gotham : Nouvelle saison de la série basée sur les personnages des comics et plus spécifiquement ceux de James Gordon et Bruce Wayne.
DC’s legends of tomorrow : Rip Hunter, un agent faisant partie de la confédération des maîtres du temps est envoyé dans le passé pour recruter un groupe de super-héros et de super-vilains capable d’affronter une menace planétaire. Ce groupe est composé de Captain Cold, Heat Wave, The Atom, Hawkgirl, White Canary et Firestorm.
Lucifer : Le fils de Satan s’ennuie en enfer et décide de prendre congés et de partir à Los Angeles. Alors qu’une pop star se fait abattre sous ses yeux, il mène l’enquête avec une femme qui résiste étrangement à ses charmes.

120966

[Critique] Les 8 salopards

Avant que vous entamiez la lecture de cet article, je risque de faire des mini-spoilers, et sur ce film, le mieux est d’aller le voir en n’en sachant le moins possible. Personnellement, je suis allé le voir en évitant la plupart des images et bandes-annonces, et je pense que j’ai bien fait !

Clairement, ce nouveau Tarantino risque de diviser pas mal de monde, vu à quel point ce long-métrage est très différent des derniers films du cinéaste, Django et Inglorious Basterds en tête !

KurtRussellSamuelLJacksonHatefulEightOn va commencer par l’un des gros défauts du film. On sait à quel point le cinéaste aime s’attarder sur de longues scènes de dialogues, et bien, c’est toujours le cas, et là, c’est peut-être un peu trop ! En effet, le film souffre d’un premier tiers vraiment trop long, à tel point que certains risqueront d’en décrocher totalement, et n’arriveront plus à se remettre dans le film. Au final, cette très longue introduction sert à mettre en place les personnages, et instaurer une véritable tension. D’ailleurs, quand je dis que ce film est très différent des précédents films du cinéaste, c’est surtout dû au fait que Les 8 salopards est bien plus sérieux que les précédents. En gros, le film prête bien moins à la déconne que ne le faisait Django, ou Inglorious Basterds ou encore ses précédents films. Le film basculant même vers l’horreur. D’ailleurs, derrière ce huit-clos enneigé, on ne peut s’empêcher de penser au cultissime The Thing de John Carpenter, les créatures dégueulasse en moins ! Et l’ajout de Kurt Russell en chasseur de primes paranoïaque n’est certainement pas anodin au côtés référentiel.

On l’attendait depuis longtemps, mais ce nouveau film signe enfin la collaboration entre Tarantino et le compositeur culte Ennio Morricone. Et clairement, certains risquent d’être surpris par la composition du bonhomme, car si Les 8 salopards à des allures de western à la Django, au final, on est surtout en face d’un thriller. Et la composition de Morricone rajoute à cette ambiance lourde, rajoutant même une certaine étrangeté au film (mais pas dans le mauvais sens du terme). D’ailleurs, c’est pour ça que le film mérite à être vu en salle dans les meilleures conditions possible, car, si l’on n’est pas en face d’un blockbuster qui en met plein les yeux, l’étrangeté toute particulière du film sera vraiment immersive dans une salle de cinéma. (et encore mieux, en allant le voir en 70 mm, comme ce sale chanceux de Daxupit !!!). Pour en revenir à la BO, si on était habitué à ce que le cinéaste nous propose des morceaux très atypiques dans chacun de ses films, souvent en remettant à la mode de très vieux morceaux, là, ils se font plus discrets, le cinéaste préférant donner la priorité au score de Morricone, et ce n’est pas plus mal, car ça permet au film d’avoir une bande originale cohérente pendant tout le film.

10570394_10208380877096792_3085343519732761453_nJe disais plus haut que le film était très long à démarrer, mais une fois que ça démarre, et bah putain, ça démarre !!!!! On arrive dans un festival de folie furieuse qui ne s’arrête plus ! C’est violent, très violent même !!! (âmes sensibles, s’abstenir !) J’irais même jusqu’à dire que c’est peut-être l’un des films les plus violents du cinéaste.

Du côté du casting, cela fait plaisir de retrouver des têtes qu’on avait connues dans les premiers films de Tarantino, comme Tim Roth ou Michael Madsen. Samuel L.Jackson, est, comme toujours, génial dans son rôle et nous offre un monologue absolument génial ! Mais le meilleur rôle du film revient à Jennifer Jason Leigh, méconnaissable et surtout effrayante, car on ne sait pas trop ce qu’elle a fait, mise à part qu’elle a une énorme prime sur sa tête par rapport à ses actes. L’actrice incarne parfaitement la folie du personnage, et ses regards sont tétanisants !

En conclusion, même si le film aurait mérité d’avoir une demi-heure de moins, Tarantino signe là l’un de ses films les plus matures. Et puis quand l’un de mes cinéastes cultes se rapproche d’un de mes autres cinéastes cultes (John Carpenter), je ne peux que tomber amoureux de ce film !

Note : 8/10

[Cinéma] Top 10 2015

Ce soir, c’est la fin, on dit adieu 2015, et bonjour 2016, c’est donc la tradition pour un Top 10 des films de l’année. Bon évidemment, je n’ai pas vu tous les films sortis cette année et ce classement n’engage que moi.

hacker-1210 – Hacker : Hacker est probablement la démonstration que le cinéma d’aujourd’hui va mal. En effet, le film à été réalisé par Michael Mann (qui a réalisé des films comme Heat ou Collatéral, quand même !) et avec, en tête d’affiche, Chris Hemsworth, pourtant le long-métrage à bénéficié d’une distribution désastreuse et d’un manque total de promotion ! Du coup, je n’ai pu voir le film que récemment, car il avait été totalement zappé dans les salles de ma ville. Et pourtant, si le sujet ne m’intéressait pas particulièrement (le FBI décide de demander de l’aide à un hacker emprisonné pour en affronter un autre qui provoque des attaques terroristes.), Mann nous en livre un vrai polar comme il sait les faire. Le cinéaste nous offre, une fois de plus, une réalisation somptueuse et Chris Hemsworth se révèle très bon. En bref, pas le meilleur film du cinéaste, mais un excellent polar dont seul Mann à le secret.

mission-impossible-rogue-nation29 – Mission Impossible : Rogue Nation : Clairement, que l’on soit fan, ou non, de Tom Cruise, ses derniers blockbusters sont divertissant, sans pour autant nous prendre pour des cons ! L’année dernière, il nous avait offert l’excellent Edge of tomorrow, cette année, il nous offre, avec ce nouveau Mission Impossible, l’un des meilleurs de la saga. Tom Cruise à choisi de prendre Christopher McQuarrie (Way of the gun, Jack Reacher) pour mettre en scène ce cinquième opus, et il a bien fait, tant ce volet est une maitrise totale de mise en scène. En démontre cette scène dans l’opéra, absolument parfaite, que ce soit dans sa chorégraphie, dans ses plans, bref, c’est parfait ! En plus de cela, l’ajout de l’actrice Rebecca Fergusson est un gros plus au film. Bref, n’hésitez pas, Rogue Nation est un vrai blockbuster qui ne nous prend pas pour des abrutis !

vice-versa8 – Vice Versa : Enfin, Pixar signe son grand retour, après quelques films assez décevants. Vice Versa, c’est clairement ce qu’il y a de meilleur chez eux. Drôle quand il le faut et et émouvant à nous en tirer les larmes par moment. Vice Versa confirme que Pixar est quand même au dessus par rapport aux autres films d’animation.

BENEDICT CUMBERBATCH stars in THE IMITATION GAME7 – Imitation Game : Basé sur une histoire vraie, Imitation game se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale, et nous présente ceux qui n’étaient pas sur les fronts, mais qui étaient pour beaucoup dans la victoire finale. Bien plus qu’un film « wikipédia« , Imitation game est surtout un film sur Alan Turing, son intelligence et surtout sa vie. Un personnage incarné impeccablement par Benedict Cumberbatch (comme d’habitude, quoi !).

d75530d3-13ae-4a52-871a-56acd3315228-2060x12366 – Beasts of no nation : Pour cette sixième place, pas une sortie ciné, mais un film produit par Netflix et visible uniquement sur plateforme de SVOD. Et une très belle claque ! Ce film nous narrant l’histoire d’un enfant qui va basculer au drame est un chef d’oeuvre de réalisation ! Certains plans sont d’une beauté incroyable, le petit acteur derrière le rôle d’Agu est une vraie révélation (son dialogue final ne laisse pas de marbre). Bref, Beats of no nation est clairement le film qui mérite qu’on s’abonne à Netflix, juste pour lui !

on-a-vu-le-pont-des-espions-le-nouveau-spielberg,M2608925 – Le pont des espions : Une nouvelle preuve que Steven Spielberg reste le big boss ! Mise en scène parfaite, acteurs exceptionnels, et même dans la seule scène d’action du film, il fait preuve d’une sacré maitrise ! Nous exposant un élément peu connu de la guerre froide, Spielberg arrive à nous faire nous attacher à cet avocat qui va se retrouver obligé de négocier la libération d’un prisonnier de guerre. En bref, Le pont des espions, c’est du très grand cinéma comme je l’aime !

kingsman-024 – Kingsman : En quatrième place, nous avons là LE film le plus fun de l’année ! Jouissif dans la plupart de ses séquences (la scène de l’église est l’une des meilleures scènes de l’année !), rafraichissant, et surtout un très bel hommage aux anciens James Bond. Kingsman réussit l’exploit de mélanger le fun, tout en restant classe. Clairement, un putain de divertissement comme on en voit trop peu !

StarWars_Le_Reveil_de_la_Force_thumb44-660x3303 – Star wars : Le réveil de la force : Comme je l’avais dit dans ma critique, le nouveau Star Wars ne générait pas une grosse attente de ma part. Et finalement, J.J Abrams a réussi à me faire vibrer avec ce nouveau volet, premier d’une nouvelle trilogie. Ces nouveaux personnages sont attachants (mention toute particulière à Rey) et on ne s’y ennuie jamais. Un Star wars qui enterre complètement la première trilogie, et qui en annonce une nouvelle d’exception !

115760_original2 – Sicario : Après les grosses baffes qu’ont été Incendies et Prisoners (je suis un peu moins fan de son Enemy, par contre), Denis Villeneuve revient en très grande forme avec Sicario ! Cette plongée dans les enfers des cartels mise sur une tension étouffante, en clair, ne vous attendez pas à des fusillades à tour de bras, mais plutôt à une ambiance pesante qui ne prête pas franchement à la rigolade. Bref, Sicario, c’est brut, sans pitié, et ça nous offre un Benicio Del Toro dans l’un de ses meilleurs rôles depuis longtemps !

MAD-MAX-FURY-ROAD-image-du-film-2-Tom-Hardy-George-Miller-2015-Go-with-the-Blog1 – Mad Max : Fury Road : Bon, ceux qui me connaissent savaient depuis longtemps quel film allait être en haut de ma top liste, vu comment je les saoule depuis que j’ai vu ce film ! Si la majorité des critiques sont excellentes, j’ai vu le film plutôt critiqué pour son scénario. Alors, certes, ce n’est pas le scénario d’un Citizen Kane, mais en y regardant d’un peu plus près, Fury Road à plusieurs niveaux de lecture, et des personnages bien plus complexes qu’ils n’y paraissent (rien que le fait de voir Max surtout grogner dans le film à une explication, c’est même expliqué dans les bonus du blu-ray). J’ai même vu qu’on reprochait au film de n’avoir rien à voir avec l’original, et dire ça, c’est clairement ne pas connaitre le cinéma de George Miller, qui à toujours livré des films très différents (après tout, les 3 premiers Mad Max sont très différents l’un de l’autre, on passe d’une apocalypse naissante à un énorme désert apocalyptique entre le 1 et 2, sans parler du 3ème opus, qui passe plus pour un film familial alors que le premier avait été interdit en France pour sa violence !). Bref, après, chacun à le droit d’avoir son propre avis. En tout cas, ce Mad Max cru 2015 remet en question tout les blockbuster actuel, nous présentant des scènes d’actions d’une maitrise rarement vu. Bref, de toute façon, pour moi, Mad Max, c’est THE big boss de l’année, un putain de pur film de cinéma et le meilleur film que j’ai vu depuis ces 5 dernières années, et NON, je menflamme pas du tout !!!

C’est pas dans le top 10, mais c’est quand même vachement bien :

  • The voices
  • Ex-Machina
  • The Guest
  • It Follows
  • Straight Outta Compton
  • La rage au ventre
  • Strictly Criminal
  • A la poursuite de demain
  • Chappie
  • American Sniper
  • Birdman
  • Ant-man
  • Avengers : Age of ultron

C’est à classer dans la catégorie des grosses déceptions :

  • Jurassic World
  • Terminator Genysis

Ces films vous intéressent ? Allez plutôt triez vos chaussettes !

  • Les 4 fantastiques
  • Taken 3
  • Agent 47

Bon, voilà donc mon top 10 de l’année, et j’attends beaucoup de 2016, notamment avec le prochain Tarantino : les 8 salopards, ainsi que Creed, The revenant ou encore Triple 9, et vous, quel sont vos films favoris de cette année ? Et sinon, bah, Bonne année 2016 à tous !!!

[Séries TV] Ce qu’il ne fallait pas louper en 2015

2016 arrive à grand pas, et il est temps de faire le bilan ! Si je vous proposerais mon Top 10 des films de l’année un peu plus tard, aujourd’hui, on va s’atteler à toute les séries qui ont valu le coup d’être vu. Et cette année à été particulièrement  bonne en terme de programme de qualité !

Les excellentes saisons de séries commencé avant 2015 :

raydonovan2 Ray Donovan saison 3 : Clairement, Ray Donovan est une série qui devrait faire un peu plus parler d’elle, vu sa qualité depuis la première saison. Et cette saison 3 reste toujours dans le domaine de l’excellence, approfondissant un peu plus chacun de ses personnages. L’ajout de Ian McShane et Katie Holmes cette année nous offre deux nouveaux personnages très intéressant. Sans oublier ce sublime dialogue final de Ray, ou Liv Schreiber nous offre une superbe prestation.

penny-dreadful-saison-2-promo-casting-APenny Dreadful saison 2 : La première saison était déjà excellente, la deuxième est encore au dessus. Vanessa Ives va devoir faire face à des sorcières, et la série se confirme un peu plus dans l’horreur, osant certaines scènes assez trash. Eva Green continue de nous montrer tout son talent, et la série nous offre une saison sous haute tension.

arton3208Black Sails saison 2 : Si j’avais trouvé la première saison de Black Sails plutôt bonne, elle ne m’avait pas transcendé pour autant. Et bien, avec cette seconde saison, on monte d’un niveau, et chaque épisode épisode m’a scotché. Sachant que des séries sur des pirates, y’en à pas masses, alors n’hésitez pas, car la saison 2 est excellente !

af67563e7e1c577ab4bee4c931a23927_largeSouth Park saison 19 : Oui, South Park, c’est surtout connu pour son côté trash, mais c’est aussi une excellente critique de la société actuelle. Et là, ils touchent vraiment juste en se moquant de la bien-pensance actuelle, c’est bien critique  comme il faut, mais on peut pas s’empêcher de se dire « Bordel, mais c’est tellement ça ! ». Pour la première fois dans la série, toute la saison suit un même fil rouge et c’est vraiment excellent, certains épisodes se terminant même sur un cliffhanger. Bref, c’est trash, c’est hyper critique, mais bordel, qu’est-ce que c’est drôle !

the_leftovers_tv_series-HDThe Leftovers saison 2 : Je l’avais déjà dit dans mon précédent article, mais la saison 2 de The Leftovers est certainement l’un des trucs les plus dingues que nous à offert la télé cette année. Même plusieurs semaines après, elle me fait toujours autant réfléchir, et puis toute ces prestations d’acteurs hallucinante, bref, The Leftovers, c’était incroyable !

Fargo-TV-ShowFargo Saison 2 : La première saison de Fargo faisait partie de mes gros coup de coeur de l’année dernière, et pour cause, cette série, c’était du génie pur ! Malgré tout, le fait que ce soit une série d’anthologie, on pouvait se demander si Noah Hawley (créateur et scénariste de la série) allait réitérer le même exploit ? Je cache pas que j’ai eu un peu plus de mal à accrocher à cette saison au début, puis, les épisodes se sont enchainés, et un constat s’imposait : la saison 2 est toute aussi grande que la première ! Mise en scène superbe et une nouvelle fournée d’acteurs excellent. Et cette année, c’est l’actrice Kirsten Dunst qui gagne la palme du meilleur personnage et est vraiment génial dans son rôle ! Fargo saison 2 réussit là ou une autre série d’anthologie n’a pas réussi, à savoir la saison 2 de True detective, bien en dessous de son exceptionnelle première saison. L’annonce d’une saison 3 est une excellente nouvelle, le seul problème, c’est qu’elle n’arrivera as avant 2017, mais connaissant Noah Hawley, je pense qu’il préfère prendre son temps pour nous offrir une troisième baffe !

Les nouvelles bombes de 2015 :

Maintenant, on va s’atteler aux nouvelles séries de 2015, et rarement une année n’a été aussi bonne en terme de nouvelles séries. Allez, c’est parti pour les nouvelles séries indispensables de l’année :

le-Concours-Fan-Art-International-de-BETTER-CALL-SAUL-SAISON-1-Trucsdemec.fr-blog-lifestyle-masculin-blog-mode-homme-beauté-hommeBetter Call Saul : On aurait pu craindre le pire sur le spin-off de Breaking Bad. Même moi, dont la série Breaking bad est ma religion, je ne cachais pas émettre quelques doutes. Finalement, la première saison consacrée sur le personnage de Saul Goodman, bien avant qu’il ne prennent ce nom, est une totale réussite ! Et le fait d’avoir ajouté l’excellent Mike rajoute encore à cette excellent série (le meilleur épisode de la saison reste celui consacré sur Mike !). Bref, fan de Breaking Bad, souriez, y’a encore des choses de qualités à voir sur cet univers !

AshAsh vs Evil Dead : Evil dead, une trilogie culte pour beaucoup, notamment grâce au génial personnage de Ash ! Puis, on à eu le droit à un remake, plutôt bon, mais qui avait pris une tournure plus sérieuse, et avait enlevé toute le cartoonesque de la trilogie originale. Finalement, Sam Raimi et Bruce Campbell signent leur grand retour avec cette série qui reprend l’esprit de la trilogie originale et…….c’est absolument génial !!! C’est gore, c’est cartoonesque, tout en proposant de nouvelles idées très intéressantes, et Ash est plus beauf que jamais ! Bref, sautez sur Ash vs Evil Dead, vous ne le regretterez pas !

murdockDaredevil : Avec cette série Marvel et cette association avec Netflix, la production Marvel franchit un cap ! On oublie le ton léger et plein de vannes des films, et on se rapproche un peu plus de l’univers Marvel Knight (des publications plus sombre et violente dans les comics). Bref, Daredevil, c’est violent et c’est pas là pour déconner ! En plus de ça, la série est parfaitement écrite, magnifiquement réalisé (cette scène de baston dans le couloir, pfiou !!!) et très bien interprété ! Quand à Vincent D’Onofrio, il nous offre un vrai méchant marquant en Caïd. Bref, Daredevil, c’est la meilleure série de super-héros à l’heure actuelle, enterrant complètement ses concurrents que sont Arrow et Flash.

Jessica-Jones-Marvel-NetflixJessica Jones : Autre série Marvel, qui se déroule à hell’s Kitchen, la même ville que Daredevil, et c’est tout aussi bon ! Bon, c’est quand même un peu inférieur à Daredevil (disons qu’on à un peu plus de mal à se mettre dedans, au début), mais ça reste d’excellente qualité. Et avec l’excellent David Tennant en bad-guy, ces séries nous prouve que les séries Marvel via Netflix nous offre des méchants bien plus marquant que dans l’univers cinématographique de la firme.

you-me-and-the-apocalypse-key-art-16x9-e664515You, me and the apocalypse : J’ai découvert cette série il y a seulement quelques jours, et je dois dire que ça à été un petit coup de coeur ! La série nous présente le personnage de Jamie, qui passe surement la pire journée de sa vie : sa femme à disparu depuis 7 ans, il se voit accusé d’être un terroriste, et le comble, c’est qu’on apprend qu’un astéroïde va s’écraser sur la terre, provoquant l’extinction de l’humanité ! Mais Jamie n’est pas le seul personnage, le show va nous présenter plusieurs personnages qui sont liés malgré eux, et clairement, on aurait tendance à enchainer les épisodes tellement la série avance, et nous propose de très bons retournements de situation. Si la série commence sur un ton plutôt léger et humoristique, elle va peu à peu évoluer vers un côté dramatique sur sa fin de saison. Si je n’aurais qu’un seul reproche à faire, c’est sur le cliffhanger final de cette saison, bien trop prévisible, et un peu gros ! Malgré tout, je n’ai qu’une hâte : voir arriver la saison 2 ! Encore une preuve que les Anglais sont toujours aussi bon pour nous proposer d’excellents programmes !

maxresdefaultBloodline : Cette année, on peut clairement dire que Netflix à fait fort en terme de séries de qualités ! Bloodline en fait partie et s’avère vraiment excellente. Situé dans une petite île paradisiaque, le show nous présente la famille Rayburn, une famille qui semble parfaite au départ, mais qui révèle toute ses imperfection avec l’arrivé de Danny, celui qui est considéré comme le vilain petit canard de la famille. Utilisant le flash forward pour nous laisser quelques pistes tout au long de la saison, la série s’avère passionnante et ira de surprise en surprise (notamment les 5 dernières minutes du premier épisode, qui m’avait laissé sur le cul !). Si on rajoute une excellente interprétation des acteurs, Bloodline est clairement à placé parmi les indispensables à voir cette année !

sense-8-netflixSense8 : Encore une autre série que l’on doit à Netflix, et encore un excellent cru !Créée par les Wachowski (ceux à qui l’on doit la trilogie Matrix ou encore Cloud Atlas), il faut avouer que Sense8 n’accrochera pas tous le monde, et même moi, j’ai eu du mal à accrocher au premier épisode. Finalement, cette série nous présentant 8 personnes à travers le monde qui se retrouvent liés, finit par devenir réellement addictive et nous offre certaines scènes d’anthologie ! En clair, une série plutôt particulière, mais une fois qu’on est dedans, on arrive plus à la lâcher !

NarcosNarcos : Et encore une série Netflix, ça en devient lassant ! Narcos suit la traque du trafiquant Pablo Escobar, et en plus d’être parfaitement interprété, le show nous offre un aspect documentaire très intéressant. Oui, car la série est entrecoupés de vrais documents d’archives, d’où ce côté très réaliste de la série ! En bref, si l’histoire d’un des plus gros narco-trafiquant vous à toujours fasciné, n’hésitez pas, c’est la meilleure chose qui n’ait jamais été faite sur Escobar !

12137941Unbreakable Kimmy Schmidt : Clairement, l’une des séries les plus rafraichissante de cette année. La série nous présente Kimmy Schmidt, une femme de 29 ans qui va vivre à New-york après avoir passé 15 ans dans un bunker, prisonnière d’un gourou qui lui avait fait croire, à elle ainsi qu’à trois autre femmes, que l’apocalypse avait eu lieu. Malgré un sujet qui aurait pu prêter au drame, UKS prône la bonne humeur, la joie de vivre, grâce à un personnage principal qui préfère vivre dans l’optimisme après ce qu’elle à vécu. En conclusion, si vous avez passé une journée de merde, regardez un épisode de cette série, ça vous remettra de bonne humeur !

mr-robotMr Robot : Bon, là, s’il ne fallait choisir qu’une seule nouvelle série cette année, c’était celle-là ! Mr Robot est un énorme coup de coeur, du genre que l’on voit rarement ! Si, au début, on aurait tendance à se demander ou veut nous emmener le show, au final, on sait ou elle va, et quelle claque ! Dominé par un Rami Malek habité en hacker un brin sociopathe, Mr Robot est un chef d’oeuvre d’écriture,  de réalisation, bref, c’est mon énorme coup de coeur de cette année, et c’est clairement LA série à voir du moment !

 

the_leftovers_tv_series-HD

[Dossier] The Leftovers, série culte ?

Après une exceptionnelle saison 2, j’avais comme une envie de vous parler de la série The Leftovers, car oui, quand on a vu The Leftovers, on se sent comme le besoin d’en parler à quelqu’un, comme un exutoire ! En effet, si le show nous offrait un épisode par semaine, certains épisodes restent en tête toute la semaine, provoquant un impact émotionnel rarement vu dans une autre série. Mais commençons par le début !

Sortie l’année dernière, l’annonce de la série ne m’excitait pas vraiment. Le pitch de la série, basé sur un gros mystère (2% de la population mondiale qui disparaît totalement), est créé par Damon Lindelof, celui-même qui était derrière Lost, cette série à mystère qui nous a tant déçu par sa fin. Bref, je n’avais pas envie de repasser par une série qui me pose plein de questions, pour ne finalement n’avoir que très peu de réponses. La seule raison qui m’a fait m’y mettre, c’est que la série à été produite par HBO, cette chaîne qui m’a offerte certaine de mes séries préférées (Oz, Les Soprano, The Wire, Six feet under…). Et vu que je suis abonné aux chaînes OCS (qui à un contrat d’exclusivité avec HBO), je me suis dit : « Allez, tentons !« .

lead_largeAu final, si je m’attendais à une série à mystère, reposant sur des questions et des cliffanghers, la série ne tourne clairement pas dans ce sens-là. Au final, le fait que Damon Lindelof fasse ce show sur HBO est un bon point, car cette chaîne câblé lui laisse une liberté totale. Un peu comme si c’était le Lost qu’il voulait toujours faire. Au final, si Lost nous à beaucoup déçu, ça a surtout joué par rapport au fait que la série était sur un network américain ! Du coup, ça voulait dire moins de libertés, mais aussi d’intégrer une bonne partie d’intrigues qui incite à voir le prochain épisode. Mais c’était aussi un peu de notre faute à nous, les fans, qui en voulions toujours plus ! On voulait savoir ce que se cachait derrière le monstre de l’île, qui était les autres, etc. Pour le cas de The Leftovers, on comprendra assez vite qu’on n’aura jamais la réponse sur ce qui est vraiment arrivée aux disparus, et ce n’est pas gênant, car l’important n’est pas là ! La série préfère nous montrer comment vivent les survivants après un tel drame, le thème principal de ce show n’est finalement pas sur ce grand mystère, mais sur la notion de deuil des personnages, comment ils vivent avec ce drame qui les a tous affectés.

Malgré tout, difficile de ne pas faire le parallèle avec Lost, surtout dans la saison 2. Cette saison 2 préférant se consacrer sur un personnage par épisode. Leftovers nous présente des personnages qui ont du mal à vivre avec leurs erreurs passés, c’était aussi le cas dans Lost avec les fameux flashback des personnages. Et on voit un peu du John Locke dans le personnage de Matt Jamison, un révérend dont la foi est mise à l’épreuve. Mais la série fait preuve de plus de subtilité. Ici, pas de cliffanghers à foison, incitant à nous faire faire du « binge-watching« , la série prend son temps et préfère nous poser des questions existentielles. La série pose la question de la foi et l’existence même dans une société en perte.

justin-theroux_0Leftovers nous offre des scènes d’anthologie, mais plutôt que de nous montrer des morts choquante ou autre, elle préfère des scènes plus posés, mais dont l’impact émotionnel est bien plus présent qu’un épisode choc de Game of thrones (attention, je ne critique pas Game of thrones pour autant !). Comment rester de marbre face à ce dialogue en face à face entre Erika et Nora (Regina King et Carrie Coon dans une prestation hallucinante !) ou encore cet hallucinant épisode 8 dont je ne dirais rien, mais qui ne laissera personne indifférent.

Notons aussi ce casting sans faute, de Carrie Coon à Justin Theroux, en passant par Regina King (qui nous avait déjà montré tout son talent dans la trop méconnu série Southland), Ann Dowd, Liv Tyler ou encore Christopher Eccleston. Chaque acteur nous offre une performance d’acteurs mémorable.

cdn.indiewire.psdops.comMais avant de se plonger dans cette série, il faut savoir que l’ambiance est très lourde, aussi bien de sens que dans son ambiance. Donc si jamais vous êtes en pleine phase de déprime, je vous la déconseille, car regarder un épisode de Leftovers, c’est s’assurer d’avoir une boule au ventre pendant les 50 minutes de l’épisode. Et attendez-vous à être déstabilisé, car le show ne ressemble à aucune autre série.

Pour conclure, si la saison 1 avait quelque choix contestable, difficile de reprocher quoi que ce soit à cette deuxième saison, qui est quasiment un sans-faute !

Alors, pour répondre à la question si The Leftovers est une série culte ? Clairement, c’est un grand OUI !!!!! J’irais même plus loin en la qualifiant de chef-d’œuvre ! Sa reconduction pour une troisième et dernière saison est une excellente nouvelle, en espérant retrouver toute la qualité de cette seconde saison qui me triture encore le cerveau !

9oZKicO

[Critique] Star Wars : Le réveil de la force

Ça y est, il est enfin là ! Attendu depuis des décennies par des milliers de fans à travers la galaxie, le Star Wars nouveau est désormais dans toutes les bonnes salles !

Avant de me lancer dans cette critique, je tiens tout de même à préciser que je fais partie de ceux qui aime bien les Star wars, sans pour autant être un fan hardcore. En clair, si j’étais curieux de voir le film, je n’avais pas de degré d’excitation énorme quant à ce nouveau film.(non, mon taux d’excitation était basé sur le dernier Mad Max, cette année !)

Un autre détail, assez important si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est que je vais essayer de ne rien vous spoiler, mais je vous conseille quand même de venir me lire qu’après la vision du film, histoire que vous soyez vierge de tout élément une fois arrivé devant le film.

11875118_1007880092596925_2204135516599208531_oBon, revenons-en au film, qui n’est désormais plus entre les mains de Lucas, et dont J.J Abrams avait la lourde tâche de faire un film digne de ce nom ! Après une prélogie que beaucoup attendait, mais qui, au final, à déçu tout le monde, ce retour était aussi excitant qu’inquiétant !

Malgré tout, j’avoue qu’avec l’annonce de J.J Abrams derrière la caméra m’avait pas mal rassuré, car ses Star Trek étaient plutôt réussi, et Abrams a toujours déclaré être un immense fan de la saga culte. Et quand on est fan, on ne veut surtout pas trahir l’œuvre d’origine.

Si j’ai avoué plus haut que je n’étais pas l’un des plus grand fan de la saga, il faut admettre que le fameux logo qui apparaît et le texte déroulant m’ont foutu un petit frisson malgré tout. Puis le film commence, et là, juste wow

648x415_droide-bb8-rey-daisy-ridley-star-wars-7-reveil-forceOui, ces 2h16 de métrage ont été un véritable plaisir et l’intrigue nous présente de nouveaux personnages, qui joueront un rôle dans l’intégralité de cette future trilogie. Je lui reprocherais tout de même un petit côté remake d’Un nouvel espoir. Mais ça s’excuse sur le fait que cela sert à intégrer cette nouvelle équipe, une bande qui s’avère tout aussi sympathique que celle qu’on avait eu dans la trilogie originale. D’ailleurs, un gros coup de cœur pour le personnage de Rey, qui est certainement l’un des meilleurs personnages du film, et qui prouve que l’année 2015 nous a offert d’excellents rôles féminins (Furiosa dans Mad Max, Ilsa dans Mission Impossible : Rogue nation).

FinnTFAOn le sait maintenant, ce Star Wars annonce le début d’une nouvelle trilogie. Du coup, ce premier film s’avère être une grosse intro pour lancer cette nouvelle saga. Évidemment, certains éléments de l’intrigue restent donc en suspens, mais on aura tout de même quelques réponses.

Le réveil de la force, en plus d’être un sacré spectacle où on en prend plein les yeux, est bourré de clins d’œil ! Ainsi, comment ne pas verser une petite larme devant la première apparition du Faucon millenium, ou encore ce frisson ressenti en voyant Han Solo et Chewbacca rentrer en scène.

Dark Vador n’étant plus là, c’est désormais à Kylo Ren d’avoir la lourde responsabilité d’être le gros méchant du film ! Et là, côté look, faut avouer, il envoie du lourd ! Malgré tout, on a encore un peu de mal à comprendre ses réelles motivations, mais je compte sur les suites pour approfondir le personnage.

Bref, ce réveil de la force remet enfin la saga dans le droit chemin, et va autant plaire à l’ancienne génération, qu’à la nouvelle qui découvrira la saga avec ce volet, et qui ressortira avec des étoiles pleins les yeux !

En conclusion, si j’attendais moyennement ce film, au final, je peux remercier J.J Abrams, car mon excitation à montée d’un cran pour l’attente du 8ème épisode.

Note : 10/10