Enfin !!!! après cinq looooooongues années, la phase numéro 1 des films Marvel touche à sa fin en APOTHEOSE avec THE AVENGERS, et je peux dire… Je l’ai vu!!!!!!

/!\ … ARTICLE GARANTIE SANS SPOILERS … /!\

Hier soir, La team Press-select (2gory, Axel141, et votre serviteur), s’est partiellement réunit pour en prendre plein les mirettes. Difficile d’etre totalement objectif quant au résultat final tant il va au delà de nos espérances les plus folles.

Marvel nous met les petits plats dans les grands pour terminer sa première vague de film super héroïque. Et le challenge est de taille, caler en 2h30 une menace planétaire, les balbutiements d’une équipes de protagonistes aux caractères et aux aspirations bien différentes, et un combats dantesque. Qui peut être assez fou pour relever un tel défi? … Joss Whedon bien sur …

Pour commencer, il est à noter que pour bien comprendre toutes les subtilités de The Avengers, un visionnage au préalable de Thor et indispensable tant les éléments qui y sont abordés sont important. Cependant, et pour rassurer ceux qui ne l’on pas vu, pas d’inquiétude. Vous pourrez tout de même savourer ce film.

Il est rare de voir dans les films de super héros un dosage aussi subtil entre un spectacle grand public, et un film pour les fans qui courent tous les mois au kiosque acheter leurs revues. Ici, le pari est rempli.

Les dialogues sont des petites merveilles de précision, les échanges verbaux entre la tchatche du charismatique Tony Stark et la droiture du vaillant militaire Captain America, nous montre bien les différences entre ces deux héros aux antipodes idéologiques.

Le charismatique Robert Downey Jr, porte le film sur ses épaules tant chacune des ses apparitions sont ponctuées de phrases qui font mouche auprès des spectateurs. Une bonne dose d’humour nous est servie  tout le long. Certain en viennent à critiquer un humour un peu trop toonesque à certain moment (je pense à une petite altercation entre Hulk et Loki (le méchant)), Pour ma part, je me suis régalé et en aucun cas cet humour très présent ne m’a gêné.

Pour en revenir à Hulk, l’indestructible colosse, il tient ici un rôle très important, et forme la pointe angulaire de cette drôle d’équipe. De plus, tout comme les altercations Iron Man / Captain America, Hulk entretient une petite rivalité avec Thor le demi dieu Asgardien, et ce dernier ne manque pas de lui rappeler. Pour en finir avec le géant vert, les effets spéciaux font une totale réussite. le visage est très expressif, et on reconnais les trais de Mark Ruffalo (qui réussi l’exploit de nous faire oublier sur prédécesseur Edwar Norton).

Quant au scénario, il ne révolutionne pas le genre, mais les situations s’enchaînent dans un rythme effréné jusqu’au dénouement final qui dure une bonne heure dans un déluge d’action et de d’explosions.

Malgré les milles qualités que le film peu avoir, il est à noter qu’une fois de plus la VF dessert l’oeuvre, tant elle est approximative. En effet, une petite scène entre Nick Fury et Captain America à purement et simplement été supprimé, ce qui fait que trente minutes plus tard, la vanne entre les deux personnages tombe complètement à l’eau… laissant les spectateurs dans l’incompréhension la plus totale. !!!!! prourquoi ce choix?

Autre exemple, en V.O, Tony Stark surnomme Hawkeye à deux reprises « Légolas », qui en version française se transforme en « Robin des bois ». Les spectateurs français sont si bête au point de ne pas comprendre la référence au seigneurs des anneaux (c’est vrai que ce film n’as pas du tout marché ….. :-( ).

En bref, voici pour moi le blockbuster de ce début d’année, le paris était risqué et les risques nombreux, Mais Joss Whedon, n’est pas tombé dans la facilité, et nous sert ici un film « fan service » mais qui reste abordable pour tous. Voilà qui nous mettre en appetit pour cette année 2012 et le prochain Batman dont Axel141 nous fera sa critique.

Si ces quelques lignes vous ont donné envie de vous ruer dans les salles obscures ( COURREZ Y !!!! ), par pitié. Restez jusqu’à la fin du générique… une surprise vous y attendra… et ça annonce du lourd, du très lourd.

Ma note : 9.5/10 (les 0.5 perdus par la V.F).