Archives du mot-clé Ant-Man

[Critique] Captain America : Civil War

Je vais être honnête, quand j’ai appris que l’arc Civil War serait le sujet du troisième Captain America, je n’étais pas particulièrement convaincu.

En effet, l’arc Civil War dans les comics est tellement vaste, et les conséquences qui ont suivi ont laissé une telle trace dans l’univers Marvel, qu’il me paraissait inconcevable de voir ce sujet traité sur un seul film. Pour moi, Civil War aurait dû être le sujet d’un film Avengers, voir même d’être en deux parties.

L’un des autres problèmes avec l’arrivée de Civil War dans le MCU, ce sont les problèmes de droits liés à certains personnages. En clair, certaines scènes marquantes concernent des personnages comme Johnny Storm (un des 4 fantastiques), ou une autre concerne Spider-man. Certes, pour ce dernier, il fait enfin son apparition dans le film, mais vu qu’il vient d’arriver, reprendre le même passage que Civil War (SPOILER SUR LE COMIC !!!! À savoir Spider-man qui dévoile sa véritable identité au monde entier) n’aurait pas eu le même effet que dans le comic.

captain-america-civil-war-critique-black-panther-3Bref, avec tout ça, la tâche était loin d’être aisée ! Pour ce troisième volet, ce sont les frères Russo qui reviennent à la barre, après nous avoir livré un excellent second opus sur le Captain. Donc, avant que les deux frangins s’attellent à la réalisation de Avengers : infinity ward (qui sera en deux parties), les voilà avec la lourde tâche de nous faire un film réussi sur un affrontement entre plusieurs super-héros.

Évidemment, l’affrontement n’est pas aussi conséquent que dans l’histoire originale, si le comic Civil War nous présentait quasiment tous les super-héros qui s’affrontaient, c’est ici réduit à un affrontement en cinq contre cinq. Finalement, ce n’est pas parce qu’ils sont peu que le face-à-face n’est pas dantesque.

Dans sa première partie, Civil war reprend le même ton plus adulte que nous avait offert le second film. Il est même plus sombre, ici, l’heure n’est plus aux vannes (même Tony Stark n’en fait pas !) et s’avère une suite directe du précédent, notamment en nous en apprenant un peu plus sur le soldat de l’hiver. Durant cette première partie, le film renoue avec le style « film d’espionnage » qu’on avait eu avec le précédent. Clairement, à ce moment, on a la sensation qu’on est bien devant un troisième Captain America. Mais lorsque l’on commence à nous présenter le duel entre les super-héros, on perd un peu le côté « film d’espionnage » pour revenir vers un Avengers.

Captain-America-Civil-War-Trailer-TeamCap-low-resEn clair, si la première partie est très sérieuse, c’est au moment d’une des plus grosses scènes d’action du film, qu’il subit une grosse rupture de ton. En clair, ça gâche un peu le sérieux du film. Malgré tout, difficile de lui reprocher grand chose à cette scène, même si elle cause une rupture de ton dans le film, elle s’avère totalement jouissive, nous offrant du fun absolu !

Finalement, l’histoire du Civil War cinématographique s’avère très différente de ce qu’on avait pu lire. Même si le film reprend pas mal de grandes lignes de l’arc comics. Moi qui suis un grand fan du Civil War version papier, je pensais réellement que ça me poserait problème de voir quelque chose de différend sur grand écran. Finalement, le film, tout en s’écartant de l’histoire originale, arrive à nous proposer l’un des meilleurs films de l’univers Marvel. (Même si ma préférence se tourne vers Winter Soldier, mais ce n’est qu’un avis perso.)

Civil War, à travers ses enjeux nous offre une tension bien plus palpable que les précédents longs-métrages de l’univers, notamment une baston finale qui nous laisse scotcher à nos sièges.

captain-america-civil-war-bande-annonce-955273Ce nouveau film est aussi l’occasion de nous présenter deux nouveaux super-héros, d’un côté, Black Panther, et de l’autre, Spider-man. Pour le premier, en plus d’avoir un design hyper cool, est aussi interprété brillamment par l’acteur Chadwick Boseman, c’est simple, il m’a donné envie d’en voir plus sur son personnage lorsque son film solo arrivera. Pour Spidey, il fait donc ses premiers pas dans le MCU depuis que Marvel en à récupérer les droits. Donc, on reprend tout à zéro, on oublie la trilogie de Sam Raimi ainsi que les 2 opus qui avait servi de reboot. Peter Parker à désormais les traits du jeune Tom Holland. Il ne restait plus qu’à savoir si le Spider-man version MCU allait être réussi ? Et bien la réponse est un grand OUI !!!! En à peine quelques séquences, le nouveau Spider-man nous fait oublier les précédents apparus sur grand écran ! Voilà enfin le vrai Spider-man des comics, celui qui n’arrête pas de parler en pleine baston, et qui sort vanne sur vanne.

En clair, Civil War est une réussite. J’aurais juste un seul regret, le fait que même si le film est excellent, il n’aura pas autant d’impact que le Civil War version comics avait eu.

Note : 9/10

[Critique] Ant-Man

Clairement, le personnage d’Ant-Man n’est pas le plus vendeur pour être adapté au cinéma. Voir un super-héros rétrécir et communiquer avec des fourmis pourrait vite paraître ridicule. Mais bon, intégrer le personnage dans le Marvel Cinematic Universe était quasiment obligatoire vu que Hank Pym (Le Ant-Man original !) était un des membres fondateurs à la création des Avengers dans les comics. Mais bon, Marvel à réussi à adapter avec brio un film où il y a un raton laveur avec une mitraillette et un arbre qui parle, donc bon, un film Ant-man, bah, pourquoi pas !

Personnellement, parmi les projets Marvel au cinéma, Ant-man était l’un de ceux qui me tentait le moins, jusqu’à l’annonce d’Edgar Wright aux manettes ! Si ce nom ne vous dit rien, sachez que le bonhomme est derrière la trilogie Cornetto (comprenant les films Shaun of the dead, Hot Fuzz et The World’s end !), l’excellente adaptation de Scott Pilgrim et aussi à l’origine de la série culte Spaced qui l’a fait connaitre avec ses potes Simon Pegg et Nick Frost. Bref, si vous avez vu ses films et sa série, vous savez alors que Wright est un geek dans l’âme, et qu’une adaptation de comics était clairement faite pour lui ! Personnellement, je me serais peut-être trompé, mais pour moi, avec lui derrière le projet, Ant-Man avait tout pour devenir l’un des meilleurs films Marvel ! Finalement, c’était trop beau pour être vrai, puisque Wright s’est barré en plein cours du projet, car sa vision du film n’était pas en accord avec celle de Marvel ! Et puis, la première bande-annonce sortie ne donnait pas spécialement envie. Mais bon, je suis un fan Marvel, donc je vais toujours voir les Marvel au cinéma.

Ant-Man-2015-9

(ATTENTION QUELQUES PETITS SPOILER PEUVENT APPARAITRE DANS LES LIGNES SUIVANTES !!!!)

L’une des premières choses qui avait tendance à me faire râler avec le film, c’est de nous présenter directement Scott Lang en Ant-Man, alors que le tout premier était Hank Pym (qui est aussi à l’origine de la création d’Ultron dans les comics, contrairement à Avengers 2 qui nous montrait que c’était une invention de Stark et Banner.). Au final, Hank Pym est ici le mentor de Scott Lang, et on nous le présente bien comme l’inventeur du costume. Le film à eu la plutôt bonne idée de nous montrer que Ant-Man existe depuis bien longtemps dans le MCU, mais qu’on ne l’a pas vue avant, car ces missions étaient top secrète.

Pour le rôle principal, on a le droit à Paul Rudd, un acteur que j’adore, car il m’a fait mourir de rire dans pas mal de comédies (dont Anchorman 1 et 2, deux films complètement CULTE !), mais bon, je l’avais encore jamais vu dans des rôles un peu plus sérieux. Faut avouer que ce n’est pas tâche aisé, car l’acteur doit incarné un personnage qui intégrera les Avengers par la suite, et qu’il devra se démarquer de personnalités comme Tony Stark, Steve Rogers et consorts. Au final, l’acteur s’en sort plutôt bien dans ce rôle d’ex-cambrioleur destiné à devenir un super-héros. N’oublions pas le grand Michael Douglas, parfaitement crédible dans le rôle de Pym, et la trop rare Evangeline Lilly s’en sort tout aussi bien.

ant-man-trailer-1

S’il y a un défaut avec les films Marvel (en dehors des films Avengers), c’est que vu que les films sont consacrés à un seul des Avengers, on a du mal à comprendre pourquoi l’équipe ne vient pas en aide au personnage. On pourrait citer Stark qui est, pendant un moment du film, considéré comme mort ou encore la bataille finale de Thor 2 qui se déroule en Angleterre. Difficile de croire que les Avengers ne viennent pas se mêler de ça. Ant-Man évite ça, tout simplement avec la phrase d’un personnage : « Ben, on a qu’à appeler les Avengers ?« , ce qui fait que la réponse donné ensuite explique pourquoi on ne les verra pas.

Finalement, Ant-man arrive à être crédible dans ses scènes d’actions (n’oublions pas que c’est un personnage qui fait la taille d’une fourmi, ça aurait pu paraitre ridicule très vite !) tout en étant fun ! Par exemple, on a les compagnons de Scott Lang qui l’aide dans ses braquages, cette bande, c’est le ressort comique du film. Souvent, ça peut être la partie énervante d’un film, au final, je me suis bien marré devant ce gang de bras cassé, notamment Michael Peña et son running-gag :« Je connais un mec, qui connaît un mec…« 

Un autre petit défaut du film, mais qui est assez commun dans les films Marvel : son méchant ! Le bad-guy du film ne marquera pas les esprits, on le verra comme un ennemi que Ant-Man a affronté, mais ça s’arrêtera là. À vrai dire, à part Loki et le soldat de l’hiver, on ne peut pas dire que les bad-guy dans les films Marvel ont marqué nos esprits.

En conclusion, Ant-Man est loin d’être le meilleur Marvel, mais il est loin d’être le moins bon aussi. Il équivaut au premier Iron Man, on ne l’attendait pas, et au final, il est très sympathique !

Note : 7/10

PS : Attention, il y’a 2 scènes post-générique, donc ne partez pas de la salle trop vite !

[Jeux vidéo] Racket Sports sur Playstation 3

Ubisoft annonce la sortie de Racket Sports à l’automne 2010 sur PlayStation®3 compatible avec le PlayStation®Move. Le jeu propose une expérience de jeu totalement interactive tant pour les joueurs expérimentés que les néophytes, et regroupe tous les sports de raquette : tennis, badminton, tennis de table, squash et beach tennis. Grâce au PlayStation® Move et à une jouabilité précise, le joueur pourra s’amuser à reproduire services, coups droits et revers dans le confort de son salon.

Racket Sports transporte les joueurs dans 30 environnements exotiques inspirés de lieux emblématiques : Copacabana, le Mont Fuji ou encore Dubaï. Les courts prennent vie avec des arrière-plans animés, une bande-son dynamique et des environnements de jour et de nuit. Les joueurs ont le choix entre 11 athlètes différents, chacun ayant une personnalité et un style de jeu propre. Chaque athlète est personnalisable avec plus de 30 tenues, 30 coupes de cheveux et 15 raquettes disponibles dans le jeu.

Grâce à son mode multi-joueurs, Racket Sports permet également de jouer soit ensemble en COOP, soit les uns contre les autres pour devenir le champion des courts. Racket Sports et le PlayStation®Move permettent un contrôle intuitif et précis des mouvements, et créent ainsi une expérience vidéoludique des plus réalistes sur Playstation 3.