Archives du mot-clé Hawkeye

[Critique] Avengers : l’ère d’Ultron

avengers

S’il y a un point négatif avec Avengers, tout comme la plupart des films les plus attendus d’aujourd’hui, c’est le manque de surprises. En effet, avec l’air d’internet, toutes les news sur ces films sont relayées à outrance, au final, on n’a plus aucune surprise sur une apparition clins d’oeil ou autre. Si j’ai réussi à avoir des grosses surprises auxquelles je ne m’attendais pas sur les premiers Marvel (la scène post-générique d’Avengers, Hawkeye dans Thor ou la toute première et mythique apparition de Fury après le générique du 1er Iron Man). Maintenant, même sans vouloir lire les articles, quand le titre annonce un « Tel personnage sera bien dans Avengers 2 », bah voilà, c’est grillé ! Au final, si j’ai adoré le film, je n’ai malheureusement pas eu de grosses surprises vues que j’avais déjà tout lu sur les apparitions ou clins d’œil. Bon, voilà, c’était mon petit coup de gueule de vieux con, place à la critique du film.

Bon, mis à part, Avengers : l’ère d’Ultron fait partie des films les plus attendus de 2015, et ce n’est pas ce premier jour de démarrage classé comme le meilleur démarrage de 2015 qui prouve le contraire. Et après un premier Avengers qui avait réussi haut la main ce pari hyper risqué, Whedon allait-il réussir ce nouvel exploit avec ce deuxième volet encore plus attendu. Et pour faire plus fort que le premier, cette fois, le bad guy sera Ultron, et si vous lisez des comics, vous savez donc qu’Ultron ferait passer Loki pour une danseuse étoile, bref, que les Avengers iraient presque jusqu’à regretter que ce ne soit pas de nouveau le demi-frère de Thor qui foute la merde.
À noter qu’Ultron est ici créé par quelqu’un de différent par rapport aux bouquins. À l’origine, Ultron est la création d’Hank Pym alias Ant-man, oui, le prochain film Marvel qui va arriver. Sauf que dans le futur film, ce ne sera pas Hank Pym qui prendra le costume de l’homme-fourmi, mais un autre personnage. Vous n’avez rien compris à ce que je viens de dire ? Et bien lisez des comics, parce que c’est le bien, voilà !

 

Pour en revenir au film en lui-même, si on pouvait reprocher quelques faiblesses au premier film, cette suite rattrape le coup par rapport à ce qui à été reproché à son prédécesseur. Par exemple, son problème de rythme, si le film nous offrait une séquence finale d’apothéose prenant un nouveau tournant dans le cinéma d’action (Regardez les gros blockbusters qui sont arrivés après, les scènes de destructions sont devenues bien plus dingues qu’avant ! Avant, on faisait une grosse explosion d’un immeuble et puis c’était bouclé, maintenant, on détruit toute une ville !), le film mettait un certain temps à démarrer, notamment pour pouvoir exposer ses nombreux personnages. Cette fois, Whedon est parti sur le principe qu’on connaissait déjà tous les personnages et commence directement sur une scène d’intro titanesque. Mais tout le reste du film défonce, en gros, l’un des plus gros affrontements attendus (que je ne dévoilerais pas, mais si vous avez vu la bande-annonce, vous savez de quoi je parle !) est à la hauteur de nos attentes. Un véritable duel dantesque qui fait mal, très mal, et qui m’a rendu comme un gosse dans la salle !

Un autre point positif du film : Hawkeye ! Et oui, si c’était le point faible du premier film, cette fois, le personnage à enfin une réelle importance et sa présence parmi les Avengers se justifie bien mieux.
Place aux petits nouveaux maintenant, avec Quicksilver et La sorcière rouge, malheureusement, pour une histoire de droits, ils ne sont pas cités ici comme les enfants de Magnéto, ni même catalogué de mutants. Et oui, si vous êtes néophytes en la matière, ces deux jumeaux sont en fait les gosses du mutant expert en manipulation de métal (D’ailleurs Quicksilver est aussi dans le dernier X-men sous les traits d’Evan Peters, alors qu’ici, c’est Aaron Taylor-Johnson qui l’incarne. Ces deux-là incarnaient deux amis lecteurs de comics dans le premier Kick-ass, c’est qu’un détail, mais je trouvais ça marrant !). Bref, on pourra reprocher un Quicksilver un peu sous-exploité, mais on ne peut pas trop leur en vouloir, car en face, la Sorcière rouge est là ! Si je me demandais si ce personnage allait être bien retranscrit dans une adaptation « live », et bien, clairement oui, on voit la puissance du personnage et on voit à quel point elle peut faire mal. L’interprétation de ce personnage dans le film est peut-être ce que je préfère tant je n’ai pas été déçu de ce que j’en attendais, ça m’aurait presque fait rêver d’une adaptation sur grand écran de House of M, mais avec cette histoire de droits à la con, ça n’arrivera pas. Il y a aussi un autre personnage qui est à la hauteur de nos attentes, mais chut, je ne le dévoilerais pas si vous avez la chance de ne pas trop en savoir sur le film, mais sachez qu’il est loin d’être décevant.

Par contre, s’il y a quelque chose qui fait un peu défaut au film, c’est cette vague impression d’être devant un film intermédiaire pour annoncer le troisième volet, rien de grave malgré tout, mais ça m’a un peu posé problème. En tout cas, les frères Russo (Réalisateur de Captain america : Le soldat de l’hiver) prendront le relais de Whedon pour ce 3ème opus en 2 parties, et depuis le temps qu’il est annoncé à travers les multiples films Marvel, ils ont intérêt à nous offrir un truc de grand malade ! !

En conclusion, Avengers : l’ère d’Ultron est à la hauteur des attentes et j’avais un beau sourire d’abruti pendant toute la séance, le fan de comics en moi à vibrée comme ce n’est pas permis !

Note : 9/10………..Oh et puis non, un bon gros 10/10 parce qu’on s’éclate méchamment, vite, je veux le troisième volet !!!!!!!

[Jeux vidéo] Racket Sports sur Playstation 3

Ubisoft annonce la sortie de Racket Sports à l’automne 2010 sur PlayStation®3 compatible avec le PlayStation®Move. Le jeu propose une expérience de jeu totalement interactive tant pour les joueurs expérimentés que les néophytes, et regroupe tous les sports de raquette : tennis, badminton, tennis de table, squash et beach tennis. Grâce au PlayStation® Move et à une jouabilité précise, le joueur pourra s’amuser à reproduire services, coups droits et revers dans le confort de son salon.

Racket Sports transporte les joueurs dans 30 environnements exotiques inspirés de lieux emblématiques : Copacabana, le Mont Fuji ou encore Dubaï. Les courts prennent vie avec des arrière-plans animés, une bande-son dynamique et des environnements de jour et de nuit. Les joueurs ont le choix entre 11 athlètes différents, chacun ayant une personnalité et un style de jeu propre. Chaque athlète est personnalisable avec plus de 30 tenues, 30 coupes de cheveux et 15 raquettes disponibles dans le jeu.

Grâce à son mode multi-joueurs, Racket Sports permet également de jouer soit ensemble en COOP, soit les uns contre les autres pour devenir le champion des courts. Racket Sports et le PlayStation®Move permettent un contrôle intuitif et précis des mouvements, et créent ainsi une expérience vidéoludique des plus réalistes sur Playstation 3.