Archives du mot-clé YouTube

[Test] Parappa the Rapper Remastered – PS4

La cover de l’époque sur Playstation 1

 » Kick! Punch! It’s all in the mind.

If you wanna test me, I’m sure you’ll find

the things I’ll teach ya is sure to beat ya

but nevertheless you’ll get a lesson from teacher now. « 

 C’est par cette musique entrainante ( oui, il faut se mettre dans l’ambiance ) que, 21 ans après la sortie du mythique jeu, PaRappa the Rapper revient en force sur PS4.

Sorti en 1996, ce jeu, développé par NanaOn-Sha et édité par Sony computer Entertainment, a animé bon nombres de soirées sur notre chère et tendre Playstation ( et PSOne aussi ).

Jeu musical, la promotion faite autour de ce jeu fût mémorable.

Imaginez… A l’époque où les boys band cultivent les nuits de ces demoiselles, Sony utilisera ce phénomène pour promouvoir ce jeu.

Les pubs de l’époque furent suffisamment décalée pour qu’encore aujourd’hui, elles restent ancrées dans nos mémoires.

Preuve en est avec celle ci :

  » Don’t get cocky,

it’s gonna get rocky,

We gonna move down to the next ya jockey now « 

Toujours est il qu’aujourd’hui, Tonton Playstation nous fait à nouveau confiance en nous proposant de tester cette réédition.

Et c’est parti pour (re)découvrir ce jeu !

Aussi, j’ai mis ma plus belle chemise, retiré tous les boutons pour montrer mon torse, et surtout mon Abdo ( ouais, j’en n’ai qu’un… mais j’y travaille !! 😀 ), afin de me mettre dans les meilleures conditions pour pouvoir rejouer à ce phénomène de l’époque.

  » Hm, yeah, I see you’re getting better.

Kick to the limit in order to get her now « 

 Première partie, premières suées.. Ce jeu n’a absolument rien perdu de son âme.

D’entrée, tout me revient… De la magie de la démo de l’époque au jeu complet joué chez des amis à l’époque, tout le stress de cette rythmique à respecter scrupuleusement me revient.

Autant le mode facile nous laisse notre chance, autant le mode normal ne pardonne pas l’erreur.

  » Come on now, why don’t you follow my words

because we’re almost done, I’ll make it easy at first.

I wanna see if you wanna see what it means

to be the man with the master plan,

are you the man now?

…Here we go, now « 

 Concernant l’aspect graphique, la haute définition fait un bien fou… même si aucun effort n’a été effectué concernant les vidéos…

Avant, en 1996 sur Playstation première du nom…

… Et maintenant, en HD sur Playstation 4… Ca change, non ?

C’est d’ailleurs cette grosse différence graphique qui entache un peu ce monument du jeu, avec cette inégalité de définition : un coup on joue en plein écran en HD, et l’autre on visionne les vidéos en format d’origine, sur un tout petit carré au milieu de notre écran ( définition de l’époque oblige ).

C’est un peu dommage, surtout lorsque l’on voit certains travaux de refontes sur d’autres jeux ( WonderBoy par exemple, pour ne citer que lui…)

Une toute petite vidéo au milieu de mon bel écran… C’est dommage…

Quoiqu’il en soit, malgré ce cheveu sur la soupe, la soupe reste bonne.

C’est d’ailleurs sur ce point positif que je compte rester, car à moins de 15€ la réédition, il serait dommage de passer à côté.

Et je resterais sur cette dernière parole :

 » That’s it for today. Good Job, Parappa! You can move on to the next stage now! « 

Allez, bon jeu à tous, et n’oubliez pas : Que le plaisir de jouer perdure face à l’adversité 😉

 

[DVD] Collision saison 1

En partenariat avec Cinétrafic et Metropolitan, je peux vous donner mon avis sur la première saison de la série Collision ( Crash en V.O). Collision est l’adaptation télévisuelle du film du même nom. Si ne vous ne connaissez pas le film, l’histoire se consacrait sur plusieurs personnages différents dont le destin allait se croiser de près  ou de loin. Le film, à travers ses multiples personnages, montrait leurs travers tout en mettant en évidence les préjugés raciaux de chacun. Le film avait fait un joli carton aux Etats-unis et la chaine américaine Starz ( qui cartonne en ce moment avec Spartacus) a décidé de lancer un projet d’adaptation en série.

La série prend le même procédé que le long-métrage (à savoir : Destin croisés, perso pas aussi stable qu’on pourrait le croire…) sauf que là, le racisme n’a pas une place aussi importante. En tête du show, l’immense Dennis Hopper (dont on sait depuis peu qu’il est atteint d’un cancer de la prostate en phase terminale, encore une mauvaise nouvelle dans l’industrie du cinéma…) en producteur excentrique, le reste du casting est incarné par des acteurs inconnus. Ils s’avèrent tous excellents dans leurs rôles respectifs et on leur souhaite un bel avenir pour la suite de leurs carrières.

J’ai donc visionné l’intégrale de cette première saison (la deuxième à déjà été diffusée aux Etats-unis, mais je sais pas si une troisième sera en chantier, vu les problèmes de santé de son acteur vedette.) et je dois dire que la série m’a bien accroché.

Dans les premiers épisodes, on a un peu de mal à s’accrocher à tous ces personnages, certaines histoires sont plus intéressantes que d’autres (L’histoire du couple qui refait des travaux dans leurs maison m’a paru complètement inutile !). Il est clair que pendant les 2,3 premiers épisodes, on suit ces destins sans déplaisir mais ça ne prend pas aux tripes. Et puis, on avance d’épisodes en épisodes, et on fait un peu plus connaissance avec tous ces personnages, ça y est la sauce prend, chacun ayant un trouble particulier ou un passé douloureux. On se prends d’affection pour certains (l’ambulancier, ancien membre d’un gang, qui veut faire table rase de son passé) et d’autres sont détestables (Axel, le flic ripou.)  . Vous l’aurez compris, comme beaucoup de séries, ne passez pas votre chemin si vous n’avez vu que les premiers épisodes car elle mérite le détour et permet d’approfondir des personnages ni tout noir, ni tout blanc, qui peut laisser entrevoir des problèmes plus profonds qu’il n’y parait (Le personnage interprété par Dennis Hopper, à priori excentrique au premier abord, laisse entrevoir une personnalité bien plus complexe) .

En clair, pas de scène d’action à outrance, de cliffangher incroyable à la fin de chaque épisode, mais une série qui mise tout sur ses personnages et c’est grâce à cela que le show mérite vraiment que l’on s’y attarde .

En conclusion, sans être la meilleure série du moment, il s’agit d’un excellent show et puis, si vous avez aimé le film original, son adaptation pour la tv devrait vous plaire !

Technique DVD : Du côté de la qualité d’image, étant désormais habitués au blu-rays, disons que l’image d’un dvd parait toujours fade à côté. Pourtant, cette série bénéficie d’une qualité au top pour son format. En clair, ça pique pas les yeux et l’éditeur à soigné son édition, ça fait toujours plaisir.

Niveau sonore, c’est pareil, même si la série ne comporte quasiment aucune scènes d’action, les enceintes sont quand même toute misent à contribution et le caisson de basse est utilisé à bon escient . En clair, sans être parfait, la qualité globale des dvds restent suffisamment correcte pour une vision agréable.

Bonus : En bonus, on pourra retrouver un reportage sur les coulisses du tournage d’une vingtaine de minutes . Il s’agit tout simplement d’un making-of qui vante les louanges de la série et de ses acteurs, en clair, vous n’apprendrez pas grand chose de plus en visionnant ce reportage. En prime, on à le droit à une fin alternative de l’épisode final. Au final, une édition qui ne croule pas sous les bonus.

Pour les spécifications plus précise, je vous invite à regardez ci-dessous :

Collision

Un série de Glen Mazzara avec Dennis Hopper et Ross McCall.

Distribution :  Metropolitan

Date de sortie : 18/05/2010

[EDIT] Je vous informais des problèmes de santé de l’acteur Dennis Hopper dans cet article, et bien, je viens d’apprendre que l’acteur est décédé aujourd’hui à l’âge de 74 ans. Encore un grand nom du cinéma qui disparait et qui va laisser un grand vide. Paix à son âme.

R.I.P Dennis Hopper